C919 : la Chine veut briser le duopole Airbus/Boeing

La Chine dévoile son premier avion de ligne pour briser le duopole Airbus/Boeing. France 2 fait les présentations.

FRANCE 2

Pour inaugurer leur premier avion commercial "made in China", les Chinois ont vu en grand : retransmission à la télévision publique pour la première apparition du C919. 39 mètres de long, capable d'accueillir 168 passagers, il est le symbole volant des ambitions aéronautiques chinoises.

Pas tout à fait 100% chinois

Pékin ne s'en cache pas : l'objectif est de rivaliser avec les deux stars des vols moyen-courriers le Boeing 737 et l'Airbus A320. "Notre avion est plus rentable. Il consomme 13% de moins que nos concurrents et a une résistance au vent diminuée de 3%", note Wu Guanghui, chef du projet, au micro de France 2. Les concurrents sont prévenus. Il va falloir s'habituer à la présence de l'avionneur chinois sur le marché.

La Comac, groupe 100% étatique, veut ouvertement briser la domination des deux géants de l'industrie. Il aura fallu un an pour assembler cet avion. Coût de fabrication ? Inconnu. L'information n'a pas été dévoilée. On sait tout juste que cet avion 100% chinois ne l'est pas tout à fait : les moteurs sont en partie français. Déjà 517 commandes pour son appareil se targuent l'entreprise, mais seules des compagnies chinoises se sont manifestées pour le moment.

Le JT
Les autres sujets du JT