Bac 2019 : les robots peuvent corriger les épreuves

L'intelligence artificielle peut désormais corriger les copies du baccalauréat ou de tout autre examen. Va-t-elle remplacer les correcteurs humains ?

France 3

L'intelligence artificielle permet d'éviter les biais de certains humains. L’avantage c'est que ça permet d'avoir une certaine équité, que tout le monde soit corrigé exactement de la même façon. On est arrivé à le faire sur les matières scientifiques, les maths et la physique, car on une réponse univoque. Maintenant, on est capable de le faire sur des dissertations de philosophie, de droit et même d'histoire-géographie. Ce sont les matières sur lesquelles il y a le plus grand écart de notes entre les professeurs.

Tests concluants en Chine

En Chine, actuellement, 60 000 élèves testent un système qui corrige les copies automatiquement et qui est même capable d'apporter des appréciations. Il est capable d'analyser des millions de copies d'élèves. 90% des tests donnent un résultat comparable à ce qu'aurait fait un humain. Ça ne remplace pas encore l'humain, mais c'est un outil d'aide à la correction. Depuis 2007 au Danemark, les élèves ont le droit d'utiliser un ordinateur connecté au web et à leurs cours. Mais les lycéens passent par des services qui font l'examen à leur place. Alors, l'université de Copenhague a mis au point un logiciel qui est capable d'analyser le style, le vocabulaire, l'historique de l'élève.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des logiciels peuvent corriger les examens
Des logiciels peuvent corriger les examens (France 3)