Aix : Le calisson protégé de la concurrence chinoise

La justice chinoise vient d'interdire l'utilisation de la marque "calisson" par les entreprises chinoises, au grand soulagement des fabricants français. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'est la fin d'une histoire rocambolesque débutée l'an dernier, à 9 000 kilomètres d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Un homme d'affaires de l'est de la chine y avait déposé la marque "Calissons d'Aix", un nom et un logo identiques à ceux utilisés par une entreprise provençale. Même s'il n'en produisait pas, le commerçant s'arrangeait ainsi l'exclusivité du produit sur le marché chinois.

Le calisson, une marque de luxe

À Aix-en-Provence, Laure Pierrisnard savoure le terme d'un an de bataille juridique pour faire reconnaître aux autorités chinoises une évidence : le calisson d'Aix n'a rien d'asiatique. Si cette mésaventure flatte la productrice de calisson, qui y voit une contrefaçon identique à celle "des plus grandes marques de luxe", la décision d'interdire l'usage du nom "calisson" est une victoire pour les douze fabricants officiels : ils espèrent maintenant décrocher un label d'indication géographique protégée. Que les Chinois qui y ont pris goût se consolent, rien ne les empêche d'importer ces petites douceurs provençales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Calissons d\' Aix
Calissons d' Aix (France 2)