Cet article date de plus de six ans.

Charlie Hebdo : Al-Qaïda au Yémen derrière l’attentat ?

Dans un enregistrement audio, un des dirigeants d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) se félicite de l’attentat contre Charlie Hebdo. La France "a été choisie".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (L'attentat contre Charlie Hebdo dû aux insultes aux prophètes, selon cette vidéo © Capture d'écran YouTube)

L'attaque des frères Kouachi contre Charlie Hebdo a-t-elle été commanditée par Al-Qaïda ? Cela semble quasi certain ce vendredi soir. Une branche d'Al-Qaïda, appelée Al-Qaïda dans la Péninsule arabique, vient de saluer l'attentat contre Charlie Hebdo.

 

A LIRE AUSSI ►►► Chérif Kouachi dit avoir été envoyé par Al-Qaïda, Coulibaly par Daech

 

Dans un enregistrement audio, l'actuel leader de cette banche se félicite de l'attentat contre Charlie Hebdo . Il ne va pas jusqu'à le revendiquer mais le commentaire qui défile au bas de l’écran précise c'est bien son organisation qui a dirigé et organisé l'opération et que la France a été choisie. Une prise de position qui confirme donc ce qu'avait déjà dit l'un des deux frères mercredi, au conducteur d'une voiture qu'ils avaient braquée à Paris : "Vous direz aux médias que c'est Al-Qaïda au Yemen ". Le responsable religieux menace la France de nouvelles attaques. Il déclare que ceux qui insultent le prophète n'ont pas le droit à la liberté d'expression. S'en suit la mise en garde habituelle, adressée aux Français : "Vous ne serez pas en sécurité tant que vous combattrez Allah, son messager et les croyants ".

Séjours au Yémen

Depuis jeudi, on sait que Saïd Kouachi a séjourné plusieurs mois au Yémen en 2011. Il y a rencontré un prédicateur et recruteur de premier plan, l'imam Anouar Al-Aoulaki, tué par un drone américain en septembre 2011. C'est probablement auprès de lui qu'il a pris son ordre de mission. Un fait qui a été confirmé par son frère cadet : "Je suis envoyé par Al-Qaïda au Yémen et c'est Al-Aoulaki qui m'a financé ", a dit Chérif à nos confrères de BFM TV qui l'ont joint par téléphone vendredi matin avant l'assaut.

 

Cette branche de l'organisation islamiste est considérée comme la plus dangereuse de tout le réseau djihadiste. Elle est active bien au-delà du Yémen et de l'Arabie Saoudite et a revendiqué plusieurs attentats à l'étranger. En 2009, le jour de Noël, elle avait notamment tenté de faire exploser un avion de ligne entre Amsterdam et Detroit. A plusieurs reprises elle a appelé ses partisans à s'en prendre à la France, mais aussi plus récemment à Charb, dont elle avait publié la photo au printemps 2013 dans sa revue de propagande : "Recherché mort ou vif pour crime contre l'islam ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.