Toronto : ce que l'on sait de l'auteur de l'attaque qui a fait 10 morts

Un homme au volant d'une camionnette a fauché des piétons hier, 23 avril, à Toronto, au Canada. Le bilan fait état de 10 morts et 15 blessés graves.

FRANCE 2

Une fourgonnette lancée à toute allure sur cette avenue très commerçante de Toronto, le 23 avril dernier. Des dizaines de piétons fauchés sur le trottoir et la chaussée. Un témoin filme une incroyable scène : à gauche de l'écran, le conducteur. Il semble tenir dans sa main une arme à feu. Face à lui, un policier qui le tient en joue. L'officier ne tire à aucun moment. L’homme est finalement maîtrisé. Pendant ce temps, des dizaines de blessés arrivent à l'hôpital, 10 personnes ont été tuées, 15 autres grièvement blessées. Le conducteur s'appelle Alek Minassian, il a 25 ans, et selon la police, ses motivations ne sont pas claires. Le premier ministre écarte pour l'instant une connexion avec un acte terroriste.

Un message mystérieux avant l'attaque

Sur place, le journaliste Arnaud Comte revient sur les avancées de l'enquête. Il explique : "Alek Minassian étudiait l'informatique. Selon ses anciens collègues, l'homme était fragile et replié sur lui-même. Les enquêteurs s'intéressent à sa situation personnelle : il ne supporte pas les échecs amoureux. Avant l'attaque, il a notamment posté un message énigmatique, dans lequel il dit en substance : 'La révolution des célibataires va commencer'. Ce message pourrait bien expliquer le mobile et le passage à l'acte de l'individu."

Le JT
Les autres sujets du JT
La camionnette blanche qui a renversé plusieurs dizaines de passants, le 23 avril 2018 à Toronto, tuant dix personnes, à l\'arrêt dans la rue où s\'est produite l\'attaque.
La camionnette blanche qui a renversé plusieurs dizaines de passants, le 23 avril 2018 à Toronto, tuant dix personnes, à l'arrêt dans la rue où s'est produite l'attaque. (CHRIS DONOVAN / REUTERS)