Canada : un pas de plus dans la lutte contre la violence armée

Publié
Canada : un pas de plus dans la lutte contre la violence armée
franceinfo
Article rédigé par
M. Larguet, C. Gindre - franceinfo
France Télévisions

Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, a annoncé un projet visant à geler la possession d’armes de poing, le 30 mai dernier.

Après avoir interdit 1 500 modèles d’armes à feu de type militaire, il y a deux ans, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a annoncé un projet de gel national des ventes d’armes de poing, le 30 mai dernier. Une avancée majeure pour les partisans du contrôle des armes. Le Canada a connu des tragédies, comme celle de la mosquée de Québec, en 2017, qui a fait six morts. En 2020, à Portapique, 23 personnes ont perdu la vie dans la pire tuerie de l’histoire du pays.

Les ventes d'armes en forte hausse depuis l'annonce de Justin Trudeau

Pour l’opposition, le gouvernement se trompe de cible. Selon Raquel Dancho, une députée conservatrice, les armes à feu illégales introduites au Canada par des gangs criminels sont la cause de la violence. Selon le gouvernement canadien, un million d’armes de poing serait actuellement en circulation dans le pays. Ce chiffre pourrait encore grimper puisque les ventes sont en forte hausse depuis l’annonce du projet de loi de Justin Trudeau.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.