Canicule : l'Amérique du Nord étouffe sous un dôme de chaleur

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Canicule : l'Amérique du Nord étouffe sous un dôme de chaleur
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Vahramian, A. Monange, D. Stublen, L. Setyon, J. Poissonnier - France 2
France Télévisions

L'ouest du Canada et le nord des États-Unis sont frappés par un dôme de chaleur. Les températures ont dépassé les 45 degrés, et ont battu des records historiques dans plusieurs villes.

Sur les écrans de télévision, en Amérique du Nord, les cartes météo s'enchaînent ; la canicule est exceptionnelle. Le Canada, pays du froid, connaît des températures record, au-dessus de 40 degrés, près de Vancouver. Sur une image satellite unique, pas un nuage n'apparaît au-dessus du Canada et du Nord-Ouest américain. C'est ce qu'on appelle un dôme de chaleur. Le courant brûlant, venu du Mexique, se conjugue alors à un anticyclone.

Jusqu'à 46 degrés enregistrés

"C'est comme si vous posiez un couvercle sur une casserole d'eau bouillante. C'est totalement hermétique, et ça chauffe progressivement. Avec les hautes pressions en plus, l'air se comprime, les molécules d'air se frottent les unes aux autres, et créent encore plus de chaleur (...), elles sont prisonnières, en quelque sorte, sous ce dôme", explique David Phillips, climatologue au ministère de l'Environnement et du Changement climatique du Canada. Plus de 40% des logements n'ont pas de climatisation dans cette région canadienne, et les magasins sont en rupture de stock. Le dome de chaleur est aussi actif dans le nord-ouest des États-Unis ; 46 degrés ont été enregistrés lundi 28 juin à Portland, Oregon ; du jamais vu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Canada

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.