Cameroun : les 79 enfants enlevés dans la zone anglophone du pays ont été libérés

Ils avaient été pris en otage par des hommes armés dans leur école.

Une vue de Bamenda, ici le 16 juin 2017. Soixante-dix-neuf élèves ont été enlevés dans une école de cette ville le 5 novembre 2018, et libérés deux jours plus tard.
Une vue de Bamenda, ici le 16 juin 2017. Soixante-dix-neuf élèves ont été enlevés dans une école de cette ville le 5 novembre 2018, et libérés deux jours plus tard. (ROBERT HARDING / AFP)

Les 79 enfants camerounais qui avaient été enlevés par des hommes armés lundi ont été relâchés, a annoncé le ministre camerounais de la Communication, mercredi 7 novembre. Mais Issa Bakary Tchiroma n'a pas précisé dans quelles conditions cette libération avait été obtenue.

Trois adultes avaient aussi été enlevés, aux côtés de ces 79 enfants. Un commando les avait pris en otage alors qu'ils se trouvaient dans leur école dans le nord-ouest du Cameroun, une région anglophone en proie à un conflit entre les autorités et des séparatistes qui demandent l'indépendance. 

Ces derniers s'en prennent notamment aux écoles, qu'ils accusent de marginaliser les anglophones en faisant cours en français. Cet enlèvement est le plus important dans cette zone depuis le début de ce conflit. Selon les ONG, plus de 175 membres des forces de défense et sécurité camerounaises ont perdu la vie dans ce conflit ainsi que plus de 400 civils.