Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo JO de Rio : les policiers manifestent pour dénoncer un manque de moyens

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
JO de Rio : "bienvenue en enfer", policiers et pompiers brésiliens dénoncent leurs mauvaises conditions de travail
APTN
Article rédigé par
France Télévisions

A moins de 40 jours des Jeux, les forces de l'ordre dénoncent les coupes budgétaires dont ils sont victimes.

"La priorité de la police est la population, mais la priorité du gouvernement, ce sont les JO." Les pancartes brandies par les policiers brésiliens étaient explicites, lundi 27 juin, dans les rues de Rio Janeiro. Ils manifestaient contre des retards de salaires et le manque de matériel (essence, papier hygiénique...)

A moins de 40 jours des Jeux olympiques de Rio, quelque 300 policiers vêtus d'un tee-shirt noir ont marché vers l'Assemblée législative de l'Etat régional, pour dénoncer "l'abandon" dans lequel ils se trouvent. La sécurité publique de Rio traverse une grave crise financière, après une coupe budgétaire de 30%.

Les voyageurs qui affluent à Rio ont été accueillis par des pompiers et des policiers brésiliens à l'aéroport international Galeão. Ils ont également déployé une bannière où il était écrit "bienvenue en enfer"

Le 18 juin, le gouverneur a décrété l'"état de calamité publique" afin de recevoir des fonds de Brasilia pour pouvoir financer les JO 2016 et les services publics essentiels, dont il craint un "effondrement" imminent.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brésil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.