VIDEO. Brésil : des milliers de carcasses de bovins pourrissent sur une plage après le chavirage d'un cargo

Un cargo brésilien, chargé de quelque 5 000 têtes de bétail, a chaviré il y a une semaine près d'un port de l'Etat du Para, le 6 octobre.

REUTERS

Les carcasses de bovins abandonnées sur la côte brésilienne de Gatos Mortos, dans la municipalité de Barcarena, dans l'Etat de Para, commencent sérieusement à indisposer les habitants. Un cargo chargé de quelque 5 000 têtes de bétail a en effet chaviré près du port Vila do Conde, le 6 octobre.

L'odeur pestilentielle de ces milliers de carcasses empêche aussi les pêcheurs d'aller en mer, raconte un habitant devant la caméra de la télé locale. "C'est le chaos. On ne peut même plus rester dans nos maisons à cause de cette mauvaise odeur."  Plusieurs dizaines de personnes se sont massées devant l'accès de la plage, lundi 12 octobre, pour demander à la municipalité et au gouvernement de les débarrasser de ces bœufs et vaches mortes, qui se décomposent depuis une semaine.

Une perte estimée à 50 millions de dollars

Les résidents avaient réussi à sauver une partie de la cargaison du bateau de bovins le jour du chavirage, mais la plupart des animaux ont été noyés dans la coque du cargo inondé. D'autres ont réussi à nager, mais ont été emportés par le courant, dans des eaux infestées de piranhas. Les autorités ont commencé à nettoyer la côte. Elles ont déjà brûlé plusieurs centaines de carcasses.

Le chargement, appartenant à la société brésilienne Minerva, partait pour le Venezuela. Les autorités vénézuéliennes parlent d'une perte estimée à environ 50 millions de dollars (environ 44 millions d'euros), qui devrait être couverte par la compagnie maritime Minerva.

Les carcasses de bovins sur la plage de Gatos Mortos, dans l\'Etat du Para, au Brésil, le 13 octobre 2015.
Les carcasses de bovins sur la plage de Gatos Mortos, dans l'Etat du Para, au Brésil, le 13 octobre 2015. (STRINGER BRAZIL / REUTERS)