VIDEO. "Marielle vit et vivra pour toujours" : au Brésil, des manifestants pleurent l’élue de Rio assassinée

Les hommages se succèdent depuis l'assassinat de la militante et femme politique brésilienne Marielle Franco, mercredi 14 mars. Dimanche, à Rio de Janeiro, ils étaient quelque 2 000 dans la rue à demander justice.

FRANCEINFO

"Nous sommes toutes Marielle." Depuis que Marielle Franco, conseillère municipale de Rio de Janeiro (Brésil), a été assassinée, mercredi 14 mars, des milliers de manifestants exigent que justice soit faite pour cette féministe et militante LGBT.

C'est d'ailleurs en rentrant d'un rassemblement visant à défendre la cause des femmes noires brésiliennes que la voiture qui la transportait a été prise en chasse. Les assaillants ont ouvert le feu et l'élue a été atteinte par plusieurs balles. Son chauffeur a aussi été abattu et son assistante a été blessée.

De nombreux éléments troublants émergent aujourd'hui autour des circonstances de sa mort. L'enquête a révélé que les balles tirées provenaient d'un stock de la police, volé en 2006. Or Marielle Franco militait ardemment pour dénoncer les violences policières et militaires, pointant du doigt les nombreuses victimes de balles perdues lors des fusillades entre gangs et forces de l'ordre.

Des Brésiliens manifestent à Rio de Janeiro, quatre jours après l\'assassinat de Marielle Franco, conseillère municipale de la mégapole, le 14 mars 2018.
Des Brésiliens manifestent à Rio de Janeiro, quatre jours après l'assassinat de Marielle Franco, conseillère municipale de la mégapole, le 14 mars 2018. (CRIS FAGA / NURPHOTO)