Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Manifestations et scènes de chaos au Brésil

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Des centaines de milliers de Brésiliens ont protesté contre le coût de la Coupe du monde de foot. A Rio, la police a dispersé des manifestants violents.

Le Brésil a été secoué, lundi 17 juin dans la nuit, par les manifestations sociales les plus importantes depuis 21 ans. Pendant plus de sept heures, plusieurs villes, notamment  Rio, ont connu des scènes de guérilla urbaine. Il s'agit des plus grosses mobilisations depuis celles dirigées, en 1992, contre la corruption du gouvernement de l'ex-président Fernando Collor de Mello. La manifestation de Rio, la plus importante du pays, a réuni 100 000 personnes contre l'augmentation des tarifs des transports publics et les dépenses somptuaires engagées pour préparer le Mondial 2014 de football. D'abord pacifique, la mobilisation a ensuite dégénéré à la nuit tombée.

Un groupe de quelques dizaines de manifestants a pris d'assaut le parlement de l'Etat de Rio, avec des cocktails Molotov et des pierres. Les policiers antiémeutes les ont finalement dispersés dans la nuit, avec des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc. Vingt policiers et sept manifestants ont été blessés, dont deux par armes à feu, au cours des échauffourées.

A Brasilia, 5 000 manifestants ont protesté dans le quartier des ministères. Quelque 200 d'entre eux ont réussi à grimper sur le toit du parlement, où ils ont entonné l'hymne brésilien, avant d'en redescendre spontanément. Des scènes similaires se sont répétées notamment à Porto Alegre, Curitiba, Belo Horizonte, en pleine Coupe des confédérations de football, répétition générale, en miniature, du Mondial, qui doit se tenir dans un an.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Manifestations au Brésil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.