VIDEO. La "popularité énorme" du pape devrait lui permettre de réformer l'Eglise, selon Odon Vallet

L'historien des religions Odon Vallet, invité du Soir 3 dimanche 28 juillet,  estime que la popularité du pape François l'aidera à réformer l'Eglise catholique en profondeur. 

Mission accomplie pour le pape François. Rome l'a sacré, Rio l'a adoubé. Ces Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), qui se sont achevées dimanche 28 juillet,  ont été un succès. "Le pape François passe très bien, pas seulement auprès des jeunes, mais aussi auprès des moins jeunes", souligne l'historien des religions Odon Vallet, invité du Soir 3 présenté par Nora Boubetra. Cette "popularité enorme" devrait permettre au souverain pontife de mener les réformes difficiles nécessaires au Vatican. "S'il veut mener des réformes profondes au Vatican, il faut absolument qu'il ait le peuple catholique derrière lui", explique le spécialiste. 

Interrogé sur le message du pontificat du pape Français, Odon Vallet a indiqué qu'il s'agissait "pour l'instant" de celui des JMJ : '"Allez enseigner dans toutes les nations !".  "Ce qui est très bien, poursuit le spécialiste, puisqu'il s'est adressé à des jeunes du monde entier. En même temps, il a eu des mots durs (...) Il veut un peu dynamiser tout le monde, mais ça ne fera peut-être pas plaisir à tous les évêques et cardinaux". De retour au Vatican, le souverain pontife devrait avoir un dicours "plus feutré", selon Odon Vallet. 

 

 

 

 

Le pape François célèbre la messe de clôture des JMJ de Rio (Brésil) devant trois millions de fidèles massés sur la plage de Copacabana, le dimanche 28 juillet 2013.
Le pape François célèbre la messe de clôture des JMJ de Rio (Brésil) devant trois millions de fidèles massés sur la plage de Copacabana, le dimanche 28 juillet 2013. (LUCA ZENNARO / REUTERS)