Jair Bolsonaro : le Brésil à l'heure de l'extrême droite

Bascule politique au Brésil. L'extrême droite arrive au pouvoir. Jair Bolsonaro, élu en octobre, prend ses fonctions présidentielles le 1er janvier.

FRANCE 2

C'est une image pour l'histoire. Celle d'un Brésil en route vers une nouvelle ère. À 63 ans, Jair Bolsonaro devient le premier président élu d'extrême droite. Un "populiste" pour certains, une icône pour ces supporteurs venus soutenir cet ancien capitaine de réserve. "Ce jour est un symbole très important, c'est une rupture de paradigme. Bolsonaro ne fera pas de miracle et tout ne va pas changer du jour au lendemain, mais nous pensons que le Brésil ne sera plus jamais le même", explique une de ses supportrices.

Un pays miné par la criminalité

Deux mois après son élection, la cérémonie d'investiture du 1er janvier se fait sous très haute sécurité. Main sur le coeur, le président entrant jure devant dieu de lutter contre la corruption et la violence, qui gangrène le pays. "J'appelle à libérer définitivement le Brésil du joug de la corruption, de la criminalité, de l'irresponsabilité économique et du carcan idéologique", déclare-t-il. Jair Bolsonaro est un nostalgique assumé de la dictature militaire, partisan de la torture. Il veut légaliser le port d'armes pour les citoyens aux casiers vierges dans un pays miné par la criminalité. Ses opposants craignent que le pays ne renoue avec ses heures les plus sombres, trente ans après la fin de la dictature militaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jair Bolsonaro, le 28 octobre 2018, à Rio de Janeiro (Brésil). 
Jair Bolsonaro, le 28 octobre 2018, à Rio de Janeiro (Brésil).  (RICARDO MORAES / AFP)