Cet article date de plus de deux ans.

Élection présidentielle au Brésil : le candidat de l’extrême droite Jair Bolsonaro en position de force après le premier tour

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Élection présidentielle au Brésil : le candidat de l’extrême droite Jair Bolsonaro en position de force après le premier tour
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un séisme politique a secoué le Brésil. Le candidat de l’extrême droite Jair Bolsonaro a de fortes chances de devenir le prochain président du pays, comme l’explique Fanny Lothaire, en direct de Rio de Janeiro (Brésil).

Jair Bolsonaro a pris un excellent départ. Avec plus de 46% des suffrages, le candidat d’extrême droite est arrivé nettement en tête à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle brésilienne. En direct de Rio de Janeiro (Brésil), Fanny Lothaire décrypte la situation. “Les Bolsomitos, les militants de Jair Bolsonaro, comme ils aiment se surnommer, rassemblés devant son domicile à Rio de Janeiro (Brésil), sont presque déçus que leur candidat ne gagne pas dès le premier tour. Jair Bolsonaro aura réussi à mener une campagne expresse, une campagne basée essentiellement sur les réseaux sociaux qui aura rassemblé un large spectre d’électeurs brésiliens, allant de l’élite blanche, de l’élite financière, jusqu’à la base, plus populaire, qui, il y a quelques années encore votait pour le Parti des travailleurs.”

“Un électorat de gauche très divisé”

D’après la journaliste, l’électorat du grand parti de gauche est majoritairement déçu. Fernando Haddad le représentera au second tour, mais selon Fanny Lothaire, sa mission s’annonce compliquée. “Fernando Haddad va avoir du mal à rassembler un électorat de gauche très divisé. Il va devoir convaincre les électeurs des 11 autres candidats de faire front républicain avec lui jusqu’au second tour, le 28 octobre prochain.”

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brésil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.