Brésil : montée inquiétante de l'homophobie

La société brésilienne devient de plus en plus intolérante vis-à-vis de la communauté homosexuelle.

FRANCEINFO

Derrière les paillettes de la samba et des rythmes endiablés, le Brésil est de plus en plus intolérant. Pour la première fois en 22 ans, la Gay Pride a failli être annulée à Rio où la mairie ultraconservatrice de la ville a supprimé ses subventions. Grâce à une campagne de financement sur Internet et des sponsors privés, la Gay Pride a finalement eu lieu, mais avec des moyens réduits : 6 chars seulement contre 12 en 2016. 

343 meurtres homophobes en 2016

"Nous sommes ici pour demander l'égalité des droits. Aujourd'hui, c'est la 22e parade LGBTI de Copacabana, et nous devons résister à tous les préjugés, aux attaques récurrentes sur le fait que l'homosexualité serait une maladie dont il faut guérir", témoigne ce jeune brésilien. Le Brésil est l'un des pays au monde le plus touchés par l'homophobie : 343 meurtres homophobes en 2016 ; 117 crimes homophobes ont été commis entre janvier et avril 2017, soit déjà 20 % de plus qu'en 2016.

Une vue aérienne de Rio de Janeiro, le 27 juillet 2016.
Une vue aérienne de Rio de Janeiro, le 27 juillet 2016. (RICARDO MORAES / REUTERS)