Brésil : la sortie de prison de Lula "donne un visage à l'opposition à Jair Bolsonaro"

Le spécialiste du Brésil Gaspard Estrada affirme que "Lula pourrait être à nouveau candidat aux élections présidentielles de 2022" si "la Cour suprême annule ses condamnations et donc le déclare innocent".

Lula, après sa sortie de prison, à Curitiba, au Brésil, le 8 novembre 2019.
Lula, après sa sortie de prison, à Curitiba, au Brésil, le 8 novembre 2019. (CARL DE SOUZA / AFP)

La libération de Lula "donne un visage à l'opposition à Jair Bolsonaro", indique vendredi 8 novembre sur franceinfo Gaspard Estrada, directeur exécutif de l'OPALC (Observatoire Politique de l'Amérique latine et des Caraïbes) de Sciences Po et spécialiste du Brésil. L'ex président brésilien a été libéré vendredi, accueilli par une véritable marée rouge de militants de gauche à sa sortie de prison à Curitiba (sud), après plus d'un an et demi d'incarcération. "Si la Cour suprême le déclare innocent dans les prochaines semaines, Lula pourrait être à nouveau candidat aux élections présidentielles de 2022", selon Gaspard Estrada.

Êtes-vous surpris par la libération de Lula ?

Gaspard Estrada : Non, je pense qu'il s'agit d'un processus qui a pris de nombreux mois, voire des années. L'objet de ce changement de jurisprudence était à l'ordre du jour de la Cour suprême depuis la fin de l'année 2017. Ce processus s'est prolongé au cours de l'année 2018. Il y avait une très forte pression des milieux juridiques, pour que la Cour suprême statue sur cette requête. Il ne faut pas oublier aussi le contexte politique qui a évolué au Brésil, non seulement du fait des déboires du gouvernement de Bolsonaro, mais du fait des révélations qui ont été faites par la presse, et notamment par le journaliste américain d'investigation Glenn Greenwald, qui a révélé les actions illégales et immorales de la part du juge et des procureurs qui ont condamné Lula.

Cette libération de Lula, un an après l'élection de Jair Bolsonaro et un an avant les municipales, que change-t-elle ?

Elle donne un visage à l'opposition à Jair Bolsonaro. Un président d'extrême droite qui, jusqu'à présent, a réussi à faire passer certaines réformes malgré son caractère totalement incendiaire, malgré ses propos qui sont tout à fait étrangers par rapport aux bonnes normes des démocraties telle qu'était le Brésil jusqu'à présent. Il n'avait pas d'opposition devant lui. Désormais, Lula va incarner cette opposition.

Lula pourrait revenir au premier plan ?

Si la Cour suprême annule ses condamnations et donc le déclare innocent, ce qui pourrait intervenir dans les prochaines semaines, oui Lula pourrait être à nouveau candidat aux élections présidentielles de 2022.