Brésil : l'ex-président Lula va être incarcéré

Sous le coup d'un mandat de dépôt, l'ancien président brésilien a été condamné pour avoir obtenu un logement de luxe de la part d'une société de bâtiment.

France 3

Devant le domicile de Lula, à São Paulo, ses partisans donnent de la voix pour soutenir celui qu'ils voient tous comme l'homme de la situation. Donné favori par les sondages d'intentions de vote de la prochaine élection présidentielle, prévue pour le mois d'octobre, l'ancien président brésilien ne pourra donc pas briguer un autre mandat après avoir été condamné dans le cadre d'une affaire de corruption. Lula devra, vendredi 6 avril, se rendre à la police brésilienne pour être incarcéré. A une voix près, la Cour suprême de Brasilia a refusé de le laisser en liberté.

"Un voleur doit aller en prison"

La justice lui reproche d'avoir reçu un luxueux appartement en bord de mer de la part d'une entreprise de bâtiment en échange de faveurs dans l'obtention de marchés publics. Un coup de tonnerre à sept mois du scrutin présidentiel. Dans la rue, les avis sont partagés. "Un voleur doit aller en prison, peu de voleurs ont été arrêtés au Brésil", déclare un passant, tandis qu'une femme évoque une décision "ridicule".

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien président brésilien Lula, le 2 avril 2018 à Rio de Janeiro.
L'ancien président brésilien Lula, le 2 avril 2018 à Rio de Janeiro. (MAXPPP)