Brésil : Jair Bolsonaro veut "garantir" le port d'armes à feu pour les Brésiliens au casier judiciaire vierge

A l'heure actuelle, il est interdit au Brésil de porter une arme à feu sur soi en dehors d'un cadre professionnel. 

Le nouveau président brésilien, Jair Bolsonaro, le 10 décembre 2018 à Brasilia (Brésil). 
Le nouveau président brésilien, Jair Bolsonaro, le 10 décembre 2018 à Brasilia (Brésil).  (EVARISTO SA / AFP)

Nouvelle promesse de Jair Bolsonaro, deux jours avant le début de son mandat à la tête du Brésil. Le nouveau président brésilien a annoncé, samedi 29 décembre, qu'il souhaitait faire passer une loi visant à "garantir" le port d'armes à feu aux citoyens pouvant justifier d'un casier judiciaire vierge.

"Par la loi nous entendons garantir le PORT d'armes à feu pour les citoyens sans casier judiciaire", a déclaré le président élu d'extrême droite sur Twitter samedi. 

A l'heure actuelle, la détention d'armes à feu au Brésil est réservée, sous conditions strictes, au seul domicile. Il est également interdit d'en porter une sur soi en dehors d'un cadre professionnel (forces de l'ordre, militaires, agents de sécurité). 

La libéralisation du port d'armes était un projet-phare de la campagne de Jair Bolsonaro. Le nouveau chef d'Etat brésilien dit vouloir permettre aux "gens bien" de se faire justice eux-mêmes.