Brésil : à peine libéré, Lula défie Jair Bolsonaro

La libération de Lula a été saluée par une partie de la classe politique française, samedi 9 novembre. L'ex-président brésilien a dénoncé la politique du populiste Jair Bolsonaro, lequel n'a pas manqué de lui répondre.

FRANCEINFO

Tout juste sorti de prison et déjà de retour dans l'arène politique. À Sao Paulo (Brésil), devant ses militants, Lula tient un discours présidentiel : "Je vais continuer à lutter pour améliorer la vie du peuple brésilien parce que ce peuple est déshonoré. Je veux me battre pour faire en sorte que vous ne renonciez pas à votre pays". Comme 5 000 autres prisonniers, l'ancien président bénéficie d'une décision de la Cour suprême. Désormais, aucun Brésilien ne pourra être emprisonné sans avoir écoulé tous ses recours juridiques.

Mélenchon et Hollande soutiennent Lula

Figure de la gauche, Lula se positionne comme le principal opposant de Jair Bolsonaro. Le président d'extrême droite ne manque pas de lui répondre en le traitant de "canaille". Lula reste un personnage clivant. Une poignée de ses opposants a manifesté. Condamné pour blanchiment, Lula est soutenu par de nombreux leaders politiques à l'étranger. Jean-Luc Mélenchon (LFI) se félicite de sa libération, tout comme François Hollande. Libre, Lula n'est pas pour autant blanchi. Il reste sous la menace d'autres procédures judiciaires.

Luiz Inacio Lula da Silva à Sao Paulo, au Brésil, le 29 avril 2019.
Luiz Inacio Lula da Silva à Sao Paulo, au Brésil, le 29 avril 2019. (NELSON ALMEIDA / AFP)