Brésil : 12 ans de prison pour Lula, peine confirmée par la Cour suprême

Favori dans les sondages pour l'élection présidentielle, Lula s'est vu confirmer sa condamnation à 12 ans et un mois de prison par la Cour suprême de Brasilia, pour s'être laissé corrompre par une entreprise du bâtiment.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Il se rêvait à nouveau au pouvoir ; voici désormais Lula, 72 ans, aux portes de la prison. Condamné à 12 ans et un mois, il pourrait être incarcéré dès la semaine prochaine. Jusqu'au bout, ses partisans y ont cru. Il était le favori à la prochaine élection présidentielle. Mais la justice a tranché : à une voix près, la Cour suprême de Brasilia a refusé de le laisser en liberté. C'était son ultime recours.

Une image d'homme du peuple écornée

Charismatique, populaire, l'ancien métallo devenu président est impliqué dans un gigantesque scandale de corruption, accusé et condamné pour avoir reçu de la part d'une entreprise de bâtiment un luxueux appartement, avec vue sur mer et tout confort en échange de faveurs dans l'obtention de marchés publics. Son image d'homme du peuple est écornée, mais Lula crie au complot politique. À 72 ans, il était depuis des mois en campagne et favori dans les sondages. Chute d'une icône pour les uns, victoire pour ceux qui réclamaient sa condamnation.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ex président brésilien Lula, le 29 août 2016.
L'ex président brésilien Lula, le 29 août 2016. (EVARISTO SA / AFP)