Cet article date de plus de trois ans.

Brasilia : les retombées de la Coupe du monde 2014

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Brasilia : les retombées de la Coupe du monde 2014
Franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Le stade construit à Brasilia (Brésil) à l'occasion du Mondial 2014 est devenu un gouffre financier pour la ville, abandonné, ou presque, depuis plusieurs années. 

C'état le joyau du Mondial 2014 : un stade de 73 000 places à Brasilia, capitale du Brésil. Pour Gil Castello Branco, de l'association brésilienne de contrôle des fonds publics, il devait accueillir un événement qui a été compromis. Il explique : "La fête était programmée, le Brésil allait devenir champion du monde et juste après cela, les gouvernements locaux et fédéraux auraient eu de grandes chances d'être réélus. Mais la défaite 7-1 contre l'Allemagne a complètement changé la situation et la fête n'est jamais arrivée."

Un stade à l'abandon

Le stade, le plus cher des douze qui ont accueilli la Coupe du monde, a coûté 400 millions d'euros, soit deux fois le budget initialement prévu. Cette construction hors de prix a également été entachée d'accusations de corruption. Gil Castello Branco ajoute : "Les corrompus vont là où se trouve l'argent. Et l'argent, ces dernières années, se trouvait dans les chantiers liés aux grands événements comme la Coupe du monde." Quatre ans après le mondial, le stade est à l'abandon. L'équipe qu'il accueille, le Brasília Futebol Clube, n'évolue que dans un championnat régional, il y en a 27 dans tout le pays. Les tribunes restent vides, une centaine de spectateurs se déplacent lors de chaque match. Le stade est un véritable gouffre financier pour Brasilia, qui n'a plus les moyens d'entretenir ses infrastructures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brésil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.