Birmanie : la fronde des diplomates

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Birmanie : la fronde des diplomates
franceinfo
Article rédigé par
C. Giroud - franceinfo
France Télévisions

À l’international, une véritable fronde des diplomates birmans est observée dans plusieurs pays, en réaction au coup d’État de février.

Ils sont désormais des dizaines de diplomates à être rentrés en résistance contre la junte birmane. Une réaction au coup d’État survenu le 1er février dernier. Paris, Berlin, Washington, Tel Aviv ou encore Ottawa et Tokyo… De nombreuses villes sont concernées par la révolte qui gronde dans le corps diplomatique. Tous ont rejoint le mouvement de désobéissance civile. Parmi eux, Chaw Kalyar, troisième secrétaire à l’ambassade de Birmanie à Berlin, qui a annoncé sur son compte Facebook le choix de rejoindre ce mouvement.

Un discours décisif

"Cela a été la décision la plus dure de ma vie", a-t-elle déclaré aux journalistes du Monde. À l’origine de cette décision : la prise de parole de l’ambassadeur de Birmanie aux Nations unies le 25 février à New York. Il a refusé de lire un discours préparé par les militaires, et a condamné à la place les crimes commis contre l’humanité. Un geste décisif. Aujourd’hui, les diplomates ont été licenciés, privés de salaires et privés de statuts.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Birmanie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.