Bill Gates redevient l'homme le plus riche du monde

Avec une fortune estimée à 76 milliards de dollars (55 milliards d'euros), l'Américain devance le Mexicain Carlos Slim, tenant du titre, selon le classement 2014 du magazine "Forbes".

Bill Gates, le 6 avril 2011 à Berlin (Allemagne).
Bill Gates, le 6 avril 2011 à Berlin (Allemagne). (KRUPPA/CARO FOTOS/SIPA)

Bill Gates reprend la tête du palmarès des hommes les plus riches de la planète. L'Américain, co-fondateur du géant de l'informatique Microsoft, repasse devant le Mexicain Carlos Slim, tenant du titre depuis quatre ans, selon le classement 2014 du magazine américain Forbes (en anglais).

Avec une fortune estimée à 76 milliards de dollars (environ 55 milliards d'euros), soit plus de 9 milliards supplémentaires par rapport à l'an dernier, Bill Gates devance le roi mexicain des télécommunications, dont la fortune a fondu de un milliard en un an. Elle s'établit à 72 milliards de dollars (35 milliards d'euros). Il retrouve ainsi le rang qu'il a occupé pendant quinze des vingt dernières années.

Liliane Bettencourt 11e, Zuckerberg 21e

Avec une fortune estimée à 34,5 milliards de dollars (25 milliards d'euros), soit 4,5 milliards de plus que l'an dernier, l'héritière de L'Oréal, Liliane Bettencourt, est la personnalité française la plus riche. Elle occupe la 11e place du classement, après avoir occupé la 9e place l'an dernier. Son compatriote, Bernard Arnault, propriétaire du groupe de luxe LVMH, a été relégué de la 10e à la 15e place.

Fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg est le grand gagnant de ce classement 2014, qui l'a vu plus que doubler sa fortune personnelle, de 13,3 à 28,5 milliards (20,7 milliards d'euros), après l'entrée en Bourse du réseau social. Le jeune milliardaire occupe désormais le 21e rang mondial, alors qu'il n'était qu'à la 66e place l'an dernier.

Selon Forbes, le monde compte un nombre record de milliardaires qui sont désormais 1 645. Un record absolu depuis la création de ce classement il y a 27 ans. C'est aussi 15,3% de plus depuis l'année dernière.  Tous ensemble, ces ultra-riches, dont un nombre record de femmes (172), pèsent 6 400 milliards de dollars contre 5 400 milliards (3 924 milliards d'euros) l'an dernier.