Biélorussie : la Russie va déployer des troupes en février pour des exercices de "préparation au combat"

C'est Minsk qui a fait cette annonce mardi matin. Les autorités parlent d'un nombre indéterminé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les présidents biélorusse et russe, Alexandre Loukachenko et Vladimir Poutine, ensemble le 29 septembre 2021, à Saint-Pétersbourg. (KREMLIN PRESS OFFICE/HANDOUT / ANADOLU AGENCY / AFP)

Une annonce qui ne respire pas l'apaisement. Le ministère biélorusse de la Défense a annoncé, mardi 18 janvier, que des troupes russes allaient arriver en février pour des exercices de "préparation au combat". "Les exercices à venir de préparation opérationnelle et de combat ont lieu du fait de l'aggravation de la situation politico-militaire dans le monde, l'augmentation continue des tensions en Europe, notamment aux frontières ouest et sud du Bélarus", explique Minsk.

Selon l'agence de presse russe Tass, ces exercices militaires conjoints en Biélorussie auront lieu du 10 au 20 février sur cinq terrains d'entraînement militaires, a déclaré le ministre biélorusse de la Défense. La Fédération de Russie et la Biélorussie prendront pour scénario "une situation où la sécurité de l'Etat de l'union russo-biélorusse nécessitera de mobiliser le potentiel militaire des deux pays", a précisé le ministère russe de la Défense.

Une réponse aux situations en Pologne et en Ukraine

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko avait annoncé de tels exercices la veille, sans en préciser les dates. Il a justifié ces exercices par le renforcement du dispositif de l'Otan en Pologne et dans les pays Baltes, aux frontières de son pays, ainsi que par la situation en Ukraine. Des utilisateurs russes avaient diffusé en nombre lundi des vidéos de trains entiers chargés d'équipements militaires, de blindés et autres véhicules dans l'Ouest de la Russie se dirigeant vers la frontière. 

Ces manœuvres en Biélorussie, un allié de Moscou situé au nord de l'Ukraine, interviennent alors que la Russie a déjà massé des dizaines de milliers de troupes à la frontière ukrainienne, laissant craindre aux Occidentaux une invasion. L'annonce de ces exercices intervient aussi alors que Russes et Américains doivent se prononcer quant à la suite à donner à leurs efforts diplomatiques, après une série de pourparlers qui ont échoué à désamorcer le risque de nouveau conflit en Ukraine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biélorussie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.