France/Russie : le bras de fer diplomatique continue après l'annulation d'un vol Paris-Moscou

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France/Russie : le bras de fer diplomatique continue après l'annulation d'un vol Paris-Moscou
FRANCEINFO
Article rédigé par
A-C. Hinet, L. Lacroix, P. Acheré, Y. Kadouch - franceinfo
France Télévisions

Un nouveau vol Paris-Moscou a été annulé, vendredi 28 mai. Il n'a pas reçu le feu vert de la Russie pour une modification d'itinéraire destinée à éviter l'espace aérien de la Biélorussie. Officiellement, les Russes tentent de mettre en avant un problème technique, sur fond de bras de fer diplomatique.

C'est le deuxième vol annulé en moins de 48 heures : faute d'autorisation de la Russie, un vol Paris-Moscou n'a pas pu être effectué, vendredi 28 mai. Depuis le lundi 24 mai, il est demandé aux compagnies de ne pas survoler le territoire biélorusse, ce qui passe par une modification du plan de vol, habituellement une formalité. Mais sans le feu vert russe, pas d'atterrissage possible. Serait-ce, de la part du Kremlin, une forme de représailles en solidarité avec l'allié biélorusse ?

"Un mauvais humour de la Russie"

Moscou invoque des problèmes techniques, pas très convainquant selon Arnaud Dubien, directeur de l'observatoire franco-russe. "Il y a des arguments bureaucratiques, ils sont réels, et il y a sans doute un peu de mauvaise volonté, un mouvement d'humour de la Russie", souffle-t-il. En parallèle, de nouveaux éléments mettent à mal la version biélorusse sur le détournement de l'avion Ryanair : le mail de menaces justifiant la redirection de l'appareil aurait été reçu presque une demi-heure après.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Avion détourné en Biélorussie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.