Bangladesh : au moins 49 morts dans une gigantesque explosion dans un dépôt de conteneurs

Un incendie a provoqué une explosion dans un entrepôt de Sitakunda (Bangladesh). 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'entrepôt de Sitakunda (Bangladesh) après l'explosion, le 5 juin 2022. (MOHAMMAD SHAJAHAN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Catastrophe industrielle au Bangladesh. Au moins 49 personnes ont été tuées et plus de 300 blessées dans une gigantesque explosion de produits chimiques, déclenchée par un incendie, dans un dépôt de conteneurs à Sitakunda, rapportent dimanche 5 juin des responsables.

L'incendie s'est déclaré samedi vers 21h30 (17h30, heure de Paris) dans un entrepôt privé abritant quelque 4 000 conteneurs, dans cette ville située à environ 40 kilomètres du grand port de Chittagong, dans le sud-est du pays. Des centaines de pompiers se sont précipités sur place pour l'éteindre mais, une heure après le déclenchement du sinistre, plusieurs conteneurs de produits chimiques ont explosé, ont indiqué les services d'incendie.

"Des boules de feu dans le ciel"

"Plus de 300 personnes sont blessées", a déclaré à l'AFP Elias Chowdhury, le principal responsable sanitaire de la région. Selon lui, plusieurs personnes sont encore portées disparues, notamment des journalistes qui couvraient l'incendie en direct. "Le nombre de morts va augmenter car les opérations de secours ne sont pas encore terminées", a-t-il averti.

Au moins sept pompiers sont morts et quatre sont portés disparus, a indiqué Reazul Karim, un responsable des services d'incendie. La gigantesque explosion a fait trembler des immeubles situés à plusieurs kilomètres de là, ont rapporté des témoins. "Un cylindre a volé environ un demi-kilomètre depuis le lieu de l'incendie pour atterrir dans notre petit étang", a raconté Mohgammad Ali, un épicier de 60 ans. "L'explosion a envoyé des boules de feu dans le ciel. Des boules de feu qui tombaient comme de la pluie. Nous avons eu tellement peur que nous avons immédiatement fui", a-t-il ajouté.

Mominur Rahman, l'administrateur en chef du district de Chittagong, a annoncé l'ouverture d'une enquête. Il a précisé que le dépôt contenait aussi des vêtements valant des millions de dollars qui devaient être exportés vers des pays occidentaux. Les incendies sont fréquents au Bangladesh, où les normes de sécurité sont peu respectées. En juillet 2021, 54 personnes étaient mortes dans l'incendie d'une gigantesque usine de transformation alimentaire située à l'extérieur de la capitale, Dacca.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bangladesh

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.