B.Obama a déclaré qu'il tiendra sa promesse de mettre fin aux opérations de l'armée américaine en Irak à la fin août

S'adressant à d'anciens combattants handicapés, au moment où l'opinion soutient de moins en moins la guerre en Afghanistan, il a insisté sur la réduction rapide des opérations en Irak."J'ai clairement fait comprendre que d'ici au 31 août la mission en Irak prendrait fin. Et c'est exactement ce que nous sommes en train de faire", a affirmé Obama.

Barack Obama à Jacksonville, en Floride (archives).
Barack Obama à Jacksonville, en Floride (archives). (AFP - Mandel Ngan)

S'adressant à d'anciens combattants handicapés, au moment où l'opinion soutient de moins en moins la guerre en Afghanistan, il a insisté sur la réduction rapide des opérations en Irak.

"J'ai clairement fait comprendre que d'ici au 31 août la mission en Irak prendrait fin. Et c'est exactement ce que nous sommes en train de faire", a affirmé Obama.

L'armée américaine compte réduire ses effectifs en Irak à 50.000 hommes d'ici fin août. Officiellement, ils joueront un rôle consultatif auprès des forces de sécurité irakiennes. Obama s'est de nouveau engagé à retirer toutes les troupes américaines d'Irak "d'ici à la fin de l'an prochain".

Il a néanmoins reconnu que des risques persistaient à l'heure actuelle. "Le fait est que nous ne sommes pas encore au bout des sacrifices américains en Irak", a-t-il dit.

Obama a prononcé ce discours sur fond de tensions et d'incertitude politiques en Irak, où les deux principaux partis n'ont pas réussi à s'entendre sur la mise en place d'un nouveau gouvernement cinq mois après des élections législatives qui n'ont pas dégagé de tendance nette. L'augmentation des attaques et attentats meurtriers observée en juillet fait craindre que les insurgés ne profitent de ce vide politique pour relancer les antagonismes intercommunautaires.