Au moins 5 personnes ont été tuées vendredi à Port-au-Prince lors d'intempéries

Des dizaines d'autres ont été blessées, et des milliers d'abris détruits, dans les camps de sinistrés du séisme qui avait frappé l'île en janvier."Nous avons enregistré au moins cinq morts dont deux fillettes et une vieille dame de 93 ans dans les camps", selon la Protection civile haïtienne.

Dans un camp de fortune à Port-au-Prince le 11 septembre 2010
Dans un camp de fortune à Port-au-Prince le 11 septembre 2010 (AFP - PATRICE COPPEE)

Des dizaines d'autres ont été blessées, et des milliers d'abris détruits, dans les camps de sinistrés du séisme qui avait frappé l'île en janvier.

"Nous avons enregistré au moins cinq morts dont deux fillettes et une vieille dame de 93 ans dans les camps", selon la Protection civile haïtienne.

Les fortes pluies et les vents violents ont arraché des toitures de maisons, renversé des arbres et des pylônes électriques dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince. Ceux-ci ont été submergés par des torrents d'eau qui se sont déversés sur la capitale en quelques heures. "Des milliers de tentes ont été détruites ou endommagées ou tout simplement emportées par des rafales de vent. Nous avons commencé à évacuer des personnes vers des établissements scolaires et dans d'autres abris. Les gens ont besoin de couvertures et des vêtements", a indiqué la Protection civile.

Les coups de vent ont provoqué de sérieux dégâts sur une grande place publique aux environs du palais présidentiel emportant des latrines qui se sont déversées dans les rues.

Certaines villes de province ont été également touchées par les intempéries faisant craindre un bilan plus lourd.