Attentats de Boston : deux frères originaires de Tchétchénie

Les auteurs des attentats de Boston ont été identifiés, il s'agit de deux frères d'origine tchétchène. Le premier, tué vendredi matin, s'appelait Tamerlan Tsarnaev et était âgé de 26 ans. Il avait été interrogé par le FBI en 2011 sur des soupçons de tendances islamistes. Le second, arrêté dans la nuit de vendredi à samedi, s'appelle Dzokhar Tsarnaev et est âgé de 19 ans. Les deux hommes vivaient aux Etats-Unis depuis plusieurs années, selon les autorités.

(Reuters)

Après une semaine d'interrogations, le voile se lève sur les auteurs des attentats de Boston survenus lundi lors du célèbre marathon de la ville. Jeudi soir une fusillade a éclaté dans un bâtiment du MIT de Cambridge, près de Boston. C'est là que l'un des deux suspects a été arrêté, avant de décédé à l'hôpital. Le deuxième suspect a été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi après une cavale qui a duré près de 22 heures.

Le plus jeune âgé de 19 ans

On en sait maintenant davantage sur ces deux hommes : il s'agit de deux frères d'origine tchétchène, selon des informations données par les médias américains puis confirmées par les autorités, qui vivaient aux Etats-Unis depuis une dizaine d'années et avaient été naturalisés américains.

L'homme interpellé dans la nuit de vendredi à samedi a été identifié sous le nom de Djokhar A. Tsarnaev, âgé de 19 ans, né au Kirghizistan. Il s'agit du suspect avec la casquette blanche sur la photo ci-dessus. Il vit à Cambridge et possède un permis de conduire du Massachussett, selon NBC News. Il est boursier à Cambridge à la Cambridge Rindge and Latin School, un établissement public, en deuxième année de médecine, selon le Boston Globe.

"Vision du monde" : "islam", indique-t-il sur Internet

Djokhar a mis en ligne des liens vers des sites islamistes et indépendantistes tchétchènes sur ce qui semble être sa page personnelle sur un réseau social russe. Sur sa page, à la rubrique "vision du monde", il a répondu "islam", tout en définissant "carrière et argent" comme sa "priorité personnelle". On peut également y lire une blague : "Un Tchétchène, un Daghestani et un Ingouche sont dans une voiture. Qui conduit ?" Réponse : "La police" (russe). 

Son frère de 26 ans interrogé par le FBI en 2011

Le deuxième suspect, mort après la fusillade, était son frère âgé de 26 ans, Tamerlan Tsarnaev. Selon AP, Tarmerlan aurait été arrêté en juillet 2009 pour violence domestique, après avoir agressé sa copine.

Deux ans plus tard, il a été entendu par le FBI après l'avertissement d'un pays étranger. Ce dernier, dont le nom n'a pas été précisé, soupçonnait le jeune homme d'être "un adepte de l'islam radical " sur le point de quitter les Etats-Unis pour rejoindre un mouvement armé. Mais d'après la police fédérale, l'audition de Tamerlan Tsarnev n'a pas permis de "découvrir une quelconque activité terroriste ".

Des amateurs de boxe

Tout deux possédaient une expérience militaire, toujours selon NBC News, expérience peu claire pour l'instant. Ils pratiquaient la boxe et la lutte, selon un ami à eux cité par CBS Boston. Tamerlan aurait d'ailleurs interrompu ses études d'ingénieur un semestre pour pratiquer la boxe et s'entraîner pour la compétition des National Golden Gloves.

"Je n'ai aucun ami américain, je ne les comprends pas"

Le suspect tué vendredi semble être le sujet d'un reportage photographique. Dans ce reportage, il livre quelques confidences, notamment que sa petite amie s'est convertie à l'Islam et qu'il rêvait de faire partie de l'équipe nationale de boxe américaine. On apprend aussi qu'il s'entraînait au club Wai Kru Mixed Martial Arts et conduisait une Mercedes. 

"Je n'ai aucun ami américain , indique-t-il dans le reportage, je ne les comprends pas ". "Tamerlan dit qu'il ne fume plus et ne boit plus : -Dieu dit plus  d'alcool- ", écrit le photographe Johannes Hirn, qui cite Tamerlan lui disant qu'il est "très  religieux " : "il n'y a plus de valeurs " et "les gens ne se contrôlent plus ", lui aurait-il confié. Le suspect décédé a d'ailleurs créé une chaîne YouTube consacrée à l'Islam il y a six mois. 

Le père décrit un "vrai ange"

Les deux frères vivaient ensemble aux Etats-Unis depuis 2002 ou 2003. Ils avaient fui la Tchétchénie avec leur famille, puis ont grandi au Kirghizstan. Ils possèdeaient des passeports kirghize au moment de leur demande de carte de résident (green card), selon CNN

L'agence de presse AP a pu entrer en contact avec le père des deux garçons, vivant en Russie, qui décrit son fils en cavale comme un "vrai ange ", un "garçon si intelligent, qu'ils attendaient pour les vacances ". 

Un des deux frères a demandé "pardon" à un oncle jeudi

Deux oncles des suspects ont également été interrogés par les médias américains. L'un d'eux explique qu'il a reçu un coup de téléphone de l'un des deux frères, Tamerlan, jeudi, qui lui demandait de lui "pardonner ".

On ne sait toujours rien sur les motivations des deux hommes. Les enquêteurs s'orientent vers la piste de l'extrémisme islamiste, selon des sources proches du conseil de sécurité nationale et de la police.