Cet article date de plus de sept ans.

Attentat de Bangkok : le principal suspect interpellé

Près de deux semaines après l'explosion d'une bombe dans un sanctuaire de Bangkok, la police thaïlandaise annonce avoir arrêté un homme correspondant à la description du du principal suspect. Cet attentat avait coûté la vie à 20 personnes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Le portrait-robot du suspect a été largement diffusé dans le monde entier © maxPPP)

Policiers et militaires ont trouvé un grand nombre de matériaux destinés à fabriquer des explosifs dans un appartement de Nongchok, un quartier excentré de Bangkok. Parmi ces matériaux, un grand nombre de roulements à billes similaires à ceux utilisés dans la fabrication de la bombe qui a tué 20 personnes lors de l’attentat du 17 août.

La piste turque privilégiée

Le propriétaire de l’appartement, un jeune Turc a été arrêté. D’après les photos publiées sur les sites thaïlandais, il ressemble au principal suspect qui avait été identifié par les caméras de sécurité du sanctuaire hindouiste Erawan, le lieu de l’attentat. Le responsable présumé aurait été "motivé par une querelle privée" et la piste du terrorisme international semble "peu probable", a annoncé la police.

La police s’est orientée sur une piste turque depuis plusieurs jours, après que l’hypothèse qu’un groupe ultra-nationaliste turc, baptisé les Loups Gris, a fait surface. Ceux-ci défendent la cause des Ouighours du nord-ouest de la Chine, lesquels se disent opprimés par les autorités chinoises.

Selon cette théorie, ces militants turcs auraient voulu frappé à la fois la Thaïlande et les touristes chinois pour les punir de la déportation de 109 Ouighours vers la Chine le mois dernier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.