Attaque du musée : la Présidence tunisienne annonce neuf interpellations

Au lendemain de l'attaque du musée du Bardo, la Présidence tunisienne annonce l'interpellation de neuf suspects. Mercredi, lors de l'assaut, deux terroristes avaient été abattus par la police.

(Au lendemain de l'attaque du musée, la Présidence tunisienne annonce neuf interpellations © maxPPP)

L'enquête menée en Tunisie après l'attaque sanglante du musée du Bardo a permis l'arrestation de neuf personnes présentées comme suspectes par la Présidence tunisienne. Deux assaillants ont été abattus lors de l'assaut donné par la police mercredi. L'identification rapide des deux auteurs a semble-t-il aidé à remonter rapidement la piste de plusieurs de leurs proches. 

A LIRE AUSSI ►►►Attaque en Tunisie : la piste intérieure privilégiée

La recherche de complices

Quatre des personnes arrêtées sont soupçonnées d'avoir été en lien direct avec l'opération menée mercredi contre des visiteurs du musée du Bardo à Tunis. Les cinq autres personnes interpellées sont suspectées d'avoir été en relation avec une "cellule" terroriste. La Présidence tunisienne a détaillé jeudi ce premier pas de l'enquête, sans apporter pour le moment de précision sur le groupe terroriste auquel il fait référence. Le rôle et l'identité des personnes interpellées n'ont pas été divulgués. Le Premier ministre tunisien avait évoqué dès mercredi l'existence de deux ou trois complices possibles. 

L'attaque contre le musée a fait, selon un bilan provisoire de source tunisienne, 21 morts dont 20 touristes étrangers parmi lesquels deux Français.