VIDEO. Thaïlande : les manifestants tentent de prendre le siège du gouvernement

Des assauts répétés de quelques centaines de manifestants violents ont été repoussés par des gaz lacrymogènes et des canons à eau des forces de l'ordre à Bangkok.

EVN

La police thaïlandaise a utilisé gaz lacrymogènes et canons à eau contre les manifestants qui menacent de prendre le siège du gouvernement, dimanche 1er décembre à Bangkok. Une alliance hétéroclite de conservateurs proches du Parti démocrate, le principal parti d'opposition, et de groupuscules ultra-royalistes, veut la destitution de la Première ministre YingluckShinawatra, et le non-retour de son frère, le milliardaire ThaksinShinawatra en exil.

70 000 manifestants selon la police à travers Bangkok, contre près de 180 000 il y a une semaine, tentent de percer une entrée au siège du gouvernement. Des assauts répétés de quelques centaines de manifestants violents, déplaçant les blocs de béton et cisaillant les rouleaux de fil barbelé, ont été repoussés systématiquement par des gaz lacrymogènes et des canons à eau des forces de l'ordre.

Les meneurs des "chemises rouges", partisans du pouvoir, réunis par dizaines de milliers dans un stade à Bangkok, avaient appelé leurs troupes à se disperser.

 

Des centaines de manifestants ont été repoussés par des gaz lacrymogènes et des canons à eau des forces de l\'ordre à Bangkok. Le 1er décember 2013
Des centaines de manifestants ont été repoussés par des gaz lacrymogènes et des canons à eau des forces de l'ordre à Bangkok. Le 1er décember 2013 (NICOLAS ASFOURI / AFP)