VIDEO. Première visite du dalaï-lama en France depuis cinq ans

Aucune rencontre officielle avec le gouvernement français n'est prévue. La Chine considère le prix Nobel de la paix comme un dangereux séparatiste.

FRANCEINFO

C'est la première fois qu'il se rend dans l'Hexagone depuis cinq ans. Le dalaï-lama arrive en France, lundi 12 septembre, pour une visite spirituelle. Ce déplacement est un sujet particulièrement sensible, car la Chine considère le prix Nobel de la paix comme un dangereux séparatiste et estime que ses interventions à l'étranger forment une ingérence dans ses affaires intérieures. Une intervention prévue, mardi, à Sciences Po a d'ailleurs été annulée, pointe l'Obs.

Visite au Sénat

Aucune rencontre officielle avec le gouvernement français n'est prévue. Seul rendez-vous politique au programme, un échange avec des parlementaires, mercredi. Le dalaï-lama est invité par le groupe d'information pour le Tibet au Sénat, présidé par Michel Raison (Les Républicains). Une vingtaine de sénateurs et plusieurs députés échangeront avec lui pendant une demi-heure.

Les députés Noël Mamère (écologiste) et Jean-Patrick Gille (PS), qui rencontreront à cette occasion le dalaï-lama, ont écrit au président de la République, au Premier ministre et au ministre des Affaires étrangères pour les appeler à recevoir le dignitaire bouddhiste. Sans succès.

A Paris, le dalaï-lama parlera à la Maison des avocats de l'articulation entre droit et environnement, et participera à une rencontre sur le dialogue interreligieux, "au service du respect et de la tolérance", au collège (catholique) des Bernardins. Il tiendra aussi une conférence-débat sur la culture tibétaine à l'Institut national des langues et civilisations orientale (Inalco).

Le dalaï-lama lors d\'une conférence de presse à Washington (Etats-Unis), le 13 juin 2016.
Le dalaï-lama lors d'une conférence de presse à Washington (Etats-Unis), le 13 juin 2016. (CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)