VIDEO. Les Philippines en état d'alerte après le réveil du volcan Taal

Des milliers de personnes ont été évacuées et des vols réguliers ont été annulés, dans la crainte d'une éruption "explosive" du volcan.

Le volcan Taal gronde. Le cratère crachait de la lave et une gigantesque colonne de cendres, lundi 13 janvier, au sud de Manille (Philippines). Une fine pellicule a recouvert les maisons et les rues des environs. Le réveil du volcan, dimanche, s'est accompagné d'une série de séismes. Au moins 20 000 personnes se sont réfugiées dans des centres d'évacuation.

Un panache de fumée zébré d'éclairs

Le volcan crache désormais de la lave incandescente à quelque 500 mètres de hauteur depuis de nouvelles fissures qui se sont ouvertes sur son flanc nord, avec des tremblements de terre dans la zone. Des éclairs zèbrent par moment l'énorme panache de fumée, un phénomène qui n'est pas totalement expliqué par la science mais qui serait dû à l'électricité statique.

Les autorités ont relevé dimanche l'alerte au deuxième niveau le plus élevé en raison d'un risque d'éruption "explosive" qui pourrait se produire dans les prochaines heures ou les prochains jours. Les sismologues redoutent aussi un possible tsunami.

Un homme navigue sur un canoë, non loin du volcan Taal en éruption aux Philippines, le 13 janvier 2020.
Un homme navigue sur un canoë, non loin du volcan Taal en éruption aux Philippines, le 13 janvier 2020. (TED ALJIBE / AFP)