Cash Investigation, France 2

VIDEO. Derrière nos téléphones, l'exploitation des enfants

Ce mardi 4 novembre, à 20h45, l'enquête de Cash investigation sur France 2 dévoile les conditions dans lesquelles sont fabriquées nos téléphones portables.

France 2

Ils font partie intégrante de notre quotidien. Saviez-vous que nos téléphones portables sont fabriqués par des enfants âgés de 12 à 15 ans et payés 160 euros par mois en Chine ? 

"On produit des écrans. Moi, mon travail, c'est de les nettoyer. Je dois en faire 100 par heure. Je travaille 13 heures par jour. Je travaille de nuit, un mois sur deux. J'ai un jour de congé toutes les deux semaines et deux jours fériés dans l'année", explique une jeune Chinoise.

Des téléphones vendus en France

Une équipe de France 2 a récupéré une liste de commandes de l'entreprise. Entre mars et avril 2014, plus de 600 000 écrans ont été produits. L'un des plus gros clients est Tinno, une marque chinoise. En France, ces téléphones sont vendus sous le nom de Wiko.

Face à la caméra de France 2, le directeur de la marque s'étonne : "C'est honteux que par notre ignorance, on ait pu laisser faire ça. J'ai appris ça quand j’ai été contacté par vos équipes". Selon lui, le groupe a désormais stoppé toute relation commerciale avec l'usine.

Retrouvez l'intégralité du reportage, ce mardi 4 novembre, à 20h45.

Le JT
Les autres sujets du JT
Chaîne d\'assemblage de téléphones portables de l\'usine LCE, un important sous-traitant qui fabrique notamment des écrans de smartphones à Nanchang, dans le centre de la Chine.
Chaîne d'assemblage de téléphones portables de l'usine LCE, un important sous-traitant qui fabrique notamment des écrans de smartphones à Nanchang, dans le centre de la Chine. (CASH INVESTIGATION / FRANCE 2 / PREMIÈRES LIGNES)