VIDEO. Chine : des manifestants obtiennent de nouveau l'arrêt d'un projet polluant

Les autorités chinoises ont annoncé samedi l'annulation d'un projet de pipe-line d'évacuation des eaux dénoncé par des manifestants qui ont saccagé un bâtiment administratif à Qidong, dans l'est du pays.

Francetv info

Pour la deuxième fois en un mois, un projet industriel polluant a été définitivement arrêté en Chine. Et une fois encore la décision a été prise après une manifestation. Un rassemblement durant laquelle le siège du gouvernement local de Qidong, près de Shanghai, a été mis à sac par des protestataires.

Tôt dans la matinée, samedi 28 juillet, des milliers de personnes se sont réunies pour protester contre un pipeline transportant jusqu'à leur ville située en bord de mer les eaux usées d'une usine d'un groupe japonais. De nombreux manifestants ont envahi le bâtiment du gouvernement local dans la cour duquel deux voitures ont été renversées. 

Des manifestants se sont emparés de bouteilles d'alcool et de vin ainsi que de cartouches de cigarettes, des articles reçus fréquemment comme pots-de-vin par les fonctionnaires chinois. Certains de ces articles ont été exhibés à l'extérieur du bâtiment gouvernemental.

Des manifestants manifestent, contre un projet industriel polluant, dans l\'enceinte du siège du gouvernement local de Qidong, près de Shanghai (Chine), le 28 juillet 2012. 
Des manifestants manifestent, contre un projet industriel polluant, dans l'enceinte du siège du gouvernement local de Qidong, près de Shanghai (Chine), le 28 juillet 2012.  (PETER PARKS / AFP)