VIDEO. Chez les Moso, en Chine, la mère est chef du clan

C'est ce qu'on appelle un système matrilinéaire : les noms de famille et les biens se transmettent par les mères.

Voir la vidéo
Alain de Chalvron et Sylvain Giaume - France 2

En Chine, l'ethnie Moso (ou Mosuo) est une des rares sociétés matriarcales au monde. Les mères y sont les piliers, et transmettent le nom comme les biens. Ainsi, dans chaque maison, on porte le nom de la femme la plus âgée du clan. La notion de père est quasi inexistante chez les Moso.

C'est au nord de la province du Yunnan que ces Chinois originaires du Tibet se sont installés. Il en reste aujourd'hui environ 30 000. Nos confrères du bureau de Pékin ont fait le voyage et sont partis à leur rencontre.

Une famille Moso pose dans son village de Lijiang, dans la province du Yunnan (sud-ouest de la Chine), le 22 juillet 2009.
Une famille Moso pose dans son village de Lijiang, dans la province du Yunnan (sud-ouest de la Chine), le 22 juillet 2009. (YUAN BO / IMAGINECHINA / AFP)