VIDEO. Bangkok fait la chasse aux varans

Ces énormes lézards ont proliféré ces dernières années dans la capitale thaïlandaise, alarmant les autorités qui ont commencé à les déplacer.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des centaines de varans vivent au milieu des gratte-ciel, en plein cœur de Bangkok. Ces dernières années, ces gros reptiles ont proliféré dans un parc du centre de la capitale thaïlandaise. S'alarmant de la situation, les autorités municipales ont décidé de les en déloger. Et depuis quelques jours, des fonctionnaires de la ville ont pour mission de capturer les bêtes indésirables.

Ces agents municipaux, simplement armés de cannes à pêche de fortune, de cordes et de grands sacs, attirent les reptiles, cachés la plupart du temps dans le lac ou les canaux du parc, avec des poissons-chats. En quelques jours, ils en ont déjà capturé une centaine. Les varans doivent ensuite être réinstallés dans un parc beaucoup plus grand dans la province voisine de Ratchaburi.

Jusqu'à trois mètres de long à l'âge adulte

Ces carnivores sont en principe inoffensifs pour les hommes et ne se régalent que de poissons morts, d'oiseaux et de tortues. Mais ils ont le tort d'endommager les plantes et d'effrayer les promeneurs. Il faut dire que les varans adultes peuvent mesurer jusqu'à trois mètres de long. Des cyclistes ont même été blessés récemment, après avoir heurté accidentellement l'un d'entre eux sur la piste. 

Si la plupart des Thaïlandais se méfient des varans, certains estiment toutefois qu'ils portent chance. Reste que le mot "hia" qui les désigne est aussi l'un des jurons les plus vulgaires utilisés de la langue thaï.

Un varan capturé à Bangkok (Thaïlande) le 20 septembre 2016.
Un varan capturé à Bangkok (Thaïlande) le 20 septembre 2016. (MUNIR UZ ZAMAN / AFP)