Le sept milliardième être humain est né... mais où ?

Une petite Philippine, une petite indienne et deux bébés russes se disputent ce titre symbolique

Danica May Camacho, née dimanche 30 octobre deux minutes avant minuit, à Manille, aux Philippines.
Danica May Camacho, née dimanche 30 octobre deux minutes avant minuit, à Manille, aux Philippines. (ERIK DE CASTRO / REUTERS)

L'ONU a calculé que le jour où la population de la planète allait atteindre sept milliards d'habitants était le lundi 31 octobre. Le sept milliardième être humain est donc né. Mais plusieurs pays affirment avoir la paternité de cet événement.

A commencer par les Philippines et leur petite Danica May Camacho. Le nourrission a vu le jour dimanche dans un hôpital de Manille, la capitale deux minutes avant minuit. Elle pèse 2,5 kilos. Sa naissance a été célébrée dans la liesse en ville.

Benoît Zagdoun

Mais Plan International, une organisation caritative qui s'occupe des enfants a aussitôt affirmé que le sept milliardième Terrien était une petite fille née lundi dans la petite ville de Mall dans l'Etat de l'Uttar Pradesh, dans le nord de l'Inde. Elle s'appelle Nargis.

Pas de désignation officielle

L'ONG justifie son choix en affirmant avoir suivi sept femmes dont l'accouchement était programmé lundi. Elle a choisi l'Uttar Pradesh en raison de son fort taux de fécondité et des indications des Nations unies sur l'évolution de la population mondiale.

Polémique entre pays mais aussi à l'intérieur des pays : en Russie, deux régions, la plus orientale, le Kamtchatka, et la plus occidentale, celle de Kaliningrad, se battent pour le titre de premier Russe né le jour du sept milliardième être humain. D'un côté, Alexandre né dans la première province, et de l'autre Piotr dans la seconde.

EVN

Le sept milliardième Terrien n'obtient pas de statut officiel et l'ONU s'est refusé à désigner un enfant pour ne pas renouveler les couacs de la désignation du six milliardième être humain sur la planète.