Cet article date de plus de huit ans.

Un jeu vidéo chinois propose de tirer sur des prisonniers japonais

La mise en ligne de ce jeu s'inscrit dans un contexte de vives tensions entre les deux pays et notamment de fortes dissensions portant sur l'Histoire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran du jeu chinois qui permet de tirer au revolver sur des prisonniers japonais, mis en ligne jeudi 27 février 2014.  (T.PEOPLE.COM.CN / FRANCETV INFO)

Voilà qui en dit long sur l'état des relations diplomatiques entre Pékin et Tokyo. Depuis jeudi, un site du Quotidien du Peuple, le journal officiel du Parti communiste au pouvoir en Chine, permet d'accéder à un jeu dans lequel les internautes peuvent tirer avec un revolver sur des prisonniers japonais, a relevé L'Express, vendredi 28 février. Son nom : Tirez sur les diables.

Le concept est simple : il faut viser une cible sur laquelle est imprimée la photo d'un des "14 criminels de guerre japonais de classe A, condamnés après 1945", explique le site de l'hebdomadaire. Outre leurs biographies, L'Express rappelle que "ces hommes sont honorés au célèbre sanctuaire de Yasukuni, à Tokyo, visité il y a peu par le Premier ministre nippon, Shinzo Abe, au grand mécontentement de Pékin". Un voyage qui avait mis de l'huile sur le feu, alors que les relations entre la Chine et le Japon étaient déjà au plus bas depuis 2012 en raison d'un différend à propos de la souveraineté d'îles situées en mer de Chine orientale.

La mise en ligne de ce jeu s'inscrit aussi dans un contexte de vives tensions entre les deux pays et notamment de fortes dissensions historiques. Jeudi, la Chine a par ailleurs annoncé que le massacre de Nankin et la victoire contre le Japon lors de la seconde guerre mondiale seraient désormais célébrés par deux journées de commémoration nationale. Les autorités chinoises accusent notamment le Japon de refuser d'accomplir un travail de mémoire douloureux sur les atrocités commises par son armée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.