Un vol Tokyo-Paris d'Air France se pose en Sibérie après un incident moteur

L'équipage et les passagers se portent bien. Des inspections sont en cours sur l'appareil.

L\'aéroport de Khabarovsk, dans l\'extrême-orient russe, le 25 juillet 2012.
L'aéroport de Khabarovsk, dans l'extrême-orient russe, le 25 juillet 2012. (ALEXANDR KRYAZHEV / RIA NOVOSTI / AFP)

Un Boeing 777 d'Air France reliant Tokyo à Paris a dû atterrir mardi 2 juin dans un aéroport de l'extrême-orient russe, en raison d'un incident moteur, a indiqué la compagnie aérienne.

Le vol AF275 s'est posé à Khabarovsk, à 800 kilomètres au nord de Vladivostok, vers 14h30 locales (6h30 à Paris), à la suite d'une panne qui l'a obligé à emprunter cette "route de dégagement", a expliqué Air France. Selon le correspondant de France Télévisions à Moscou, Alban Mikoczy, un des moteurs de l'appareil est tombé en panne en plein vol.

Les passagers réacheminés vers Tokyo

"Les 275 passagers et 17 membres d'équipage vont bien. L'avion est toujours au sol à Khabarovsk et une équipe technique est en train de l'inspecter", a expliqué une responsable de l'aéroport dans la matinée.

Finalement, le Boeing 777 a pu redécoller vers 21h30 locales (13h30, heure de Paris) pour rejoindre Tokyo, a indiqué Air France qui précise qu'elle prendra en charge l'hébergement sur place des 295 passagers, qui repartiront mercredi en direction de Paris-Charles de Gaulle.