Un magnat chinois fait construire un casino aux allures de Versailles

Le Lisboa Palace, qui doit sortir de terre à Macau, contiendra 700 tables de jeu et 2 500 chambres. 

Les dirigeants de SJM Holdings présentent une modélisation du futur Lisboa Palace, qui doit voir le jour à Macau (Chine), le 13 février 2014.
Les dirigeants de SJM Holdings présentent une modélisation du futur Lisboa Palace, qui doit voir le jour à Macau (Chine), le 13 février 2014. (REUTERS)

C'est presque comme Versailles, mais en plus grand. Un magnat chinois, amoureux de la France, a décidé de construire un gigantesque casino à l'architecture s'inspirant du célèbre château, rapporte le site Quartz (en anglais), vendredi 14 février. Les premières pierres du Lisboa Palace doivent être posées cette semaine à Macau, une région administrative de la Chine refuge de nombreux casinos. 

Pour accueillir les adeptes du jeu, le milliardaire Stanley Ho a vu les choses en grand : le palace contiendra 700 tables de jeu, un lieu pour célébrer les mariages et trois hôtels, dont un dessiné par le designer italien Gianni Versace. Ils proposeront pas moins de 2 500 chambres. Des fresques s'inspirant du musée du Louvre ou du casino de Monte-Carlo à Monaco décoreront les murs de ce casino-palace. La facture a elle aussi du piquant : le projet a coûté plus de 3,9 milliards de dollars (soit 2,8 milliards d'euros).