Thaïlande : 86 tigres morts maltraités par des moines bouddhistes

En Thaïlande, une course contre la montre a commencé pour sauver des tigres malades souffrant notamment de la maladie de Carré.

France Info

En 2016, les parcs nationaux de Thaïlande retirent 147 félins du "temple des tigres" : le Wat Pha Luang Ta Bua, un monastère bouddhiste accusé de maltraitance et d'exploitation. Les touristes payaient pour se faire photographier avec les tigres du lieu de culte. Les animaux ont été transférés dans deux élevages de la province voisine. Mais depuis, 86 d'entre eux sont morts.

Paralysie laryngée et maladie de Carré

Les animaux encore en vie "ont un système immunitaire défaillant et ils sont fragiles", explique Patarapol Maneeorn, le chef de la division santé de la faune des parcs nationaux. Les tigres souffrent en effet de paralysie laryngée et de la maladie de Carré. "Les plus touchés seront opérés et pour les autres, les vétérinaires collectent des échantillons afin de planifier une vaccination contre la maladie de Carré", précise Banpot Maleehuan, le responsable du refuge Kao Pratubchang. Certains défenseurs des animaux mettent cependant en doute la qualité des soins prodigués par les autorités du pays d'Asie du Sud-Est. Les cages trop petites favoriseraient selon eux la propagation des maladies.

Seulement 3 900 tigres vivraient à l\'état sauvage sur Terre, selon l\'ONG TRAFFIC.
Seulement 3 900 tigres vivraient à l'état sauvage sur Terre, selon l'ONG TRAFFIC. (SYLVAIN CORDIER / BIOSPHOTO / AFP)