Tempête aux Philippines : un homme dévoré par un crocodile

Un Phillippin de 53 ans a été surpris par un reptile sur l'île de Palawan, jeudi, alors qu'il amarrait son bateau pour se préparer à l'arrivée de la tempête Tembin. Cette dépression a fait plus de 200 morts sur l'archipel.

Un crocodile, le 5 juin 2014, sur l\'île de Palawan (Philippines).
Un crocodile, le 5 juin 2014, sur l'île de Palawan (Philippines). (TED ALJIBE / AFP)

Un homme a été tué par un crocodile dans l'ouest des Philippines alors qu'il amarrait solidement son embarcation en raison de l'arrivée d'une tempête tropicale, a annoncé samedi 23 décembre la police. La tempête Tembin a notamment balayé l'île de Mindanao, dans le sud de l'archipel, faisant plus de 200 morts et de nombreux disparus.

Abdulsalam Binang Amerhasan, 53 ans, s'était rendu jeudi sur la rivière, sous une pluie battante, pour amarrer son bateau menacé par la montée des eaux à l'approche de la tempête sur l'île de Palawan, selon le rapport de la police. Ne le voyant pas rentrer, sa femme a alors alerté les voisins. Ils ont lancé des recherches dans la nuit, pensant qu'il avait pu avoir un accident.

Trois attaques en trois mois

"Ils ont mené des recherches le long de la rivière jusqu'à la découverte du corps de la victime que le crocodile était en train de dévorer", détaille le rapport. La police n'a pas précisé ce qu'il était advenu du crocodile. Cette attaque est la troisième depuis octobre à Bataraza, une ville de pêcheurs de l'île de Palawan. 

Le mois dernier, une fillette de 12 ans a été emportée par un crocodile sous les yeux horrifiés de ses frères et sœurs alors qu'elle était allée chercher de l'eau. La police n'a pas retrouvé son corps. Bataraza est l'un des derniers endroits du pays où l'on trouve les reptiles. Dans le reste de l'archipel, leur nombre a fortement diminué à cause de la chasse et du recul de leur habitat naturel.