Sri Lanka : quand les éléphants s'attaquent aux villageois

Au Sri Lanka, une guerre oppose les éléphants et les habitants. Face à la réduction de leur territoire, les éléphants envahissent les villes et s'attaquent aux cultures et agriculteurs faisant parfois des victimes.

France 2

Dans les villages du Sri Lanka, ce sont des scènes qui se répètent, de plus en plus souvent : des scènes de guerre entre éléphants et hommes. La coexistence ancestrale entre les animaux et les humains n'est plus du tout pacifique. Quand ils sont en colère, les éléphants attaquent avec leur trompe, une arme extrêmement puissante.

Une guerre de territoire

L'an dernier, ils ont tué plus de 120 personnes. Les hommes, eux, ont abattu près de 400 pachydermes. Dans cette ville du sud du pays, aucun éléphant sauvage n'avait été aperçu par les 2 000 habitants jusqu'il y a deux mois. Le mari d'une dame qui était en train de cultiver a été tué, piétiné par un éléphant. Le cultivateur n'aurait pas entendu l'animal en train d'arriver. "Le nombre d'habitants a beaucoup augmenté, alors les animaux sauvages n'ont plus de place pour vivre et pour manger. Donc ils se rapprochent des habitations", précise une voisine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un éléphant d\'Afrique photographié dans le parc national Hwange au Zimbabwe le 17 novembre 2012.
Un éléphant d'Afrique photographié dans le parc national Hwange au Zimbabwe le 17 novembre 2012. (MARTIN BUREAU / AFP)