Sri Lanka : le pays au bord du chaos

Publié
Sri Lanka : le pays au bord du chaos
FRANCEINFO
Article rédigé par
B.Mousset, C.Apiou - franceinfo
France Télévisions

Les tensions sont vives au Sri Lanka où des manifestants pro et anti gouvernement se sont affrontés. Huit personnes sont décédées et 200 ont été blessées.

Mardi 10 mai, le calme est revenu à Colombo, la capitale du Sri Lanka, où un couvre-feu est toujours mis en place. Un imposant dispositif de sécurité a été déployé dans les rues : les militaires ont reçu l'ordre de tirer sur les émeutiers et les pilleurs. La veille, des débordements ont opposé les manifestants pro et anti gouvernement. La police est intervenue. Le bilan s'élève à au moins huit morts et 200 blessés. Quelques heures plus tôt, le Premier ministre, et frère du président, avait démissionné mais c'est insuffisant aux yeux de l'opposition.

De nombreuses pénuries

C'est la plus grave crise vécue dans le pays depuis l'indépendance​, en 1948. A l'origine, elle est née en raison des problèmes de pénurie dans le pays : de gaz, d'électricité ou de carburant mais aussi d'alimentation et de médicaments. ​Vingt-deux millions de Sri-Lankais en souffrent mardi. Le Sri-Lanka est un pays au bord de la banqueroute : surendetté, il manque de devises étrangères pour importer. Les ports sont à l'arrêt. La population accuse les frères Rajapaksa, président et chef du gouvernement, d'en être responsables. Jugé corrompu, le pouvoir a fait les mauvais choix économiques. Le pays misait auparavant sur le tourisme mais avec la guerre en Ukraine, ils ne peuvent plus autant compter sur les Russes, qui étaient leurs premiers visiteurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.