Sept Cambodgiens meurent dans un puits pour 50 centimes d'euro

Un homme qui avait fait tomber 3 000 riels dans un puits étroit a fait part de son récit à son entourage. Sept personnes sont mortes en tentant de récupérer l'argent ou de secourir les victimes qui s'étaient introduites dans le puits.

Le drame a eu lieu dans la région de Siem Reap, où se situe le célèbre temple d\'Angkor, au Cambodge. 
Le drame a eu lieu dans la région de Siem Reap, où se situe le célèbre temple d'Angkor, au Cambodge.  (ERIK DE CASTRO / REUTERS)

"C'est une tragédie. Sept personnes sont mortes pour 3 000 riels", a témoigné la sœur aînée des jeunes victimes. Six Cambodgiens sont morts après avoir tenté, en vain, de sauver un garçon de 11 ans parti récupérer au fond d'un puits l'équivalent de 50 centimes d'euro. Selon la police, le drame s'est produit samedi 31 mai dans la région de SiemReap. Cette zone est connue pour abriter les temples d'Angkor, dans le nord-ouest du Cambodge, pays où environ 20% de la population vit avec moins de 90 centimes d'euros par personne et par jour.

Morts en raison du manque d'oxygène

Tuy Chin, père de famille de 50 ans vivant chichement de la fabrication de charbon, a laissé tomber 3 000 riels (50 centimes d'euro) et un briquet dans un puits de cinq mètres de profondeur alors qu'il puisait de l'eau. Après avoir tenté de récupérer ses billets en descendant dans le puits à l'aide d'une échelle, il a abandonné l'affaire et fait le récit de son malheur à sa famille. Trois de ses enfants et un jeune voisin ont alors tenté de récupérer les billets, en pleine obscurité. 

"Son fils de 11 ans est descendu dans le puits pour chercher l'argent, mais il est décédé" en raison du peu d'oxygène disponible au fond de ce puits très étroit, a précisé un policierSes deux sœurs, âgées de 13 et 15 ans, sont descendues à leur tour pour lui porter secours, suivies de leur voisin de 12 ans. "Mais ils sont tous morts là-bas", a-t-il précisé. Trois adultes partis sauver les enfants ont péri à leur tour. Les corps des sept victimes ont finalement été remontées à l'aide de cordes.