Tsunami en Indonésie : les autorités redoutent un bilan de plus en plus lourd

En duplex depuis l'île de Célèbes, en Indonésie, le journaliste Nicolas Bertrand fait le point sur l'avancée des opérations de sauvetage entamées après le tsunami, survenu vendredi 28 septembre.

FRANCE 2

En Indonésie, frappée par un séisme puis un tsunami vendredi 28 septembre, les secours sont débordés. Leur travail est contraint par les difficultés d'accès aux sites touchés. "Le bilan va s'alourdir sans aucun doute, malheureusement, dans les prochaines heures. Les autorités sont encore sans nouvelles de plusieurs zones au nord de Palu. Peu d'information par exemple, au sujet de la localité de Donggala, une ville pourtant densément peuplée. Les secours sont seulement en train d'y arriver et redoutent ce qu'ils vont y trouver", explique le journaliste Nicolas Bertrand, en duplex depuis la ville de Palu, sur l'île de Célèbes (Indonésie).

Les informations ont du mal à circuler

"Le réseau de télécommunications a lui aussi été très durement touché. Des centaines d'antennes-relais ont été détruites ou endommagées par le tremblement de terre, ce qui explique pourquoi des informations sur d'éventuelles victimes supplémentaires ne sont pas encore arrivées aux autorités. De nombreuses personnes nous disent être sans nouvelles d'un mari, d'une femme, d'enfants. Pas un message ni de coup de fil en 48 heures, ce qui laisse craindre un bilan encore beaucoup plus lourd dans les prochaines heures", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des équipes médicales viennent en aide à des victimes du tsunami qui a frappé vendredi l\'île de Célèbes, en Indonésie, samedi 29 septembre 2018.
Des équipes médicales viennent en aide à des victimes du tsunami qui a frappé vendredi l'île de Célèbes, en Indonésie, samedi 29 septembre 2018. (MUHAMMAD RIFKI / AFP)