Tsunami en Indonésie : le chaos après la catastrophe

En Indonésie, après le séisme et le tsunami de vendredi 28 septembre, le bilan s'alourdit chaque jour. 

FRANCE 2

Le tsunami de vendredi 28 septembre en Indonésie a broyé la totalité des maisons de bois qui bordaient la plage. Seuls les bâtiments en dur ont résisté. Les habitants de Palu viennent constater l'ampleur des destructions. On voit clairement que l'eau est rentrée sur plusieurs centaines de mètres à l'intérieur des terres. L'aéroport est pris d'assaut. Les survivants, à bout de nerfs, tentent de fuir par tous les moyens, mais tout le monde ne peut pas monter à bord des avions.

Une fosse commune construite en urgence

Il y a encore des centaines de personnes bloquées sous les décombres. Toute la nuit, les secouristes se sont mobilisés pour tenter de les retrouver. Les morts sont évacués par des volontaires et installés un à un devant l'hôpital. Certains tentent toujours d'identifier des proches et selon les autorités, le bilan pourrait encore s'alourdir. La plupart des victimes ont été recensées à Palu qui compte 350 000 habitants. Une gigantesque fosse commune a été construite en urgence pour éviter les risques sanitaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une carcasse de voiture sur la plage de Palu, sur l\'île de Sulawesi, le 29 septembre. Un séisme et un tsunami ont ravagés cette région d\'Indonésie, vendredi 28 septembre.
Une carcasse de voiture sur la plage de Palu, sur l'île de Sulawesi, le 29 septembre. Un séisme et un tsunami ont ravagés cette région d'Indonésie, vendredi 28 septembre. (BAY ISMOYO / AFP)